boulimie

Toutes les infos à savoir sur la boulimie

La boulimie figure parmi les troubles du comportement alimentaire. Au même titre que l’anorexie, l’hyperphagie ou encore, l’orthorexie, elle peut avoir des effets néfastes sur le quotidien de la personne atteinte de la maladie.

Définition de la boulimie

La boulimie se distingue à travers un besoin irrationnel et incontrôlé d’ingurgiter une très grande quantité de nourriture et cela dans un laps de temps très restreint. Elle se caractérise également à travers une insatisfaction gustative. La personne souhaite toujours manger et n’est jamais rassasiée. Plusieurs symptômes peuvent être remarqués chez l’individu boulimique. Tout d’abord, il y a les crises alimentaires où elle pourra avaler une quantité impressionnante de nourriture. Son corps en deviendrait même douloureux. A ce stade, elle sera en pleine crise et prendra conscience de son comportement pour ensuite ressentir un profond sentiment de honte. Afin de contrer cette culpabilité et de reprendre rapidement son contrôle de soi, il arrivera le dégoût de tout ce qu’elle a pu manger jusqu’à vouloir tout refaire sortir. Au fur et à mesure que cela empire, les vomissements s’accentueront jusqu’à devenir un réflexe.

Les différents signes de la boulimie

La boulimie étant un trouble alimentaire peut être liée à une réelle crise compulsive et à une perte de contrôle de l’esprit sur le corps. La personne passera par des phases de suralimentation jusqu’à atteindre le point de l’inconfort ou de la douleur. Ensuite viendront les phases de jeûne où elle pensera qu’elle pourra rétablir sa prise de poids. Dans certains cas, elle sera tentée par une prise de diurétiques, de laxatifs ou lavements. La pratique de sports intensifs figurera également parmi ses priorités. Puis, petit à petit, elle s’isolera jusqu’à vouloir mener un train de vie solitaire étant donné qu’elle se sent inconfortable à manger avec son entourage et à les côtoyer. Les sautes d’humeur, l’irritabilité, la tristesse, la culpabilité ainsi que la honte figureront également parmi les signes très fréquents remarqués chez l’individu. Il aura aussi des préoccupations anormales qui se porteront sur sa morphologie et son poids. Enfin, il aura une vision déformée négative de l’image de son corps.

Comment traiter la boulimie ?

Sortir de la boulimie sans accompagnement peut être un défi très difficile. Il est conseillé d’avoir recours à une aide psychologique afin de la soigner. Un accompagnement par un psychologue, souvent de manière individuelle ou en groupe, visera à améliorer la perception et l’estime de soi de la personne boulimique. Il est possible de voir ici pour avoir plus de détails. Le patient sera amené à traiter les symptômes de la boulimie en observant ses comportements pathologiques et en les modifiant. Les traitements s’assureront d’intervenir au niveau des processus mentaux et des émotions. Ces derniers régulent d’ailleurs les comportements de l’individu, ce qui pourrait réévaluer l’origine de ces crises. Des méthodes seront aussi utilisées pour l’accompagner dans la recherche des conflits qui seraient à l’origine des troubles alimentaires. Le psychologue et lui pourront collaborer pour solutionner ce problème. Des moyens viseront à traiter la dépression a forcément des conséquences sur son comportement alimentaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *